Exemples d’accidents qui déclenchent la GAV

Konpare décrypte pour vous les types d'accidents couverts par la GAV

D’après le site economie.gouv.fr, plus de 20 000 personnes décèdent en France chaque année suite à des dommages causés par des accidents de la vie courante. 

C’est-à-dire un dommage corporel qui n’est lié ni à un accident de la route, ni à un accident de travail. Ainsi, certaines assurances prennent en charge ces types d’accidents. Il s’agit des assurances garantie accident de la vie ou GAV.

Ainsi, quels sont les préjudices couverts par l’assurance GAV ? Quel est l exemple d accident qui déclenche la GAV ? Autant de questions que nous examinerons dans les lignes qui suivent.

 

Qu’est-ce que la GAV ?

 

La GAV est une sorte de contrat d’assurance de prévoyance familiale. Il prévoit l’indemnisation des dommages corporels ou d invalidité permanente résultant d’un accident corporel grave après un accident «de la vie quotidienne».

Les accidents de la vie privée peuvent avoir des conséquences tragiques sur la vie personnelle et professionnelle des victimes. Ainsi, l indemnisation versée par la GAV a pour but de compenser le dommage moral ou physique subi, c’est-à-dire la souffrance endurée. 

Le contrat de garantie accidents de la vie met à la disposition de l’assuré une indemnisation sous forme de forfait, en fonction du sinistre de l’assuré. Lorsque l’état de la victime est consolidé, le dommage est évalué par un médecin expert.

 

 

Préjudices couverts par l’assurance GAV ?

 

Les accidents de tous les jours couverts par l’assurance garantie accident de la vie sont dédommagés quand ils sont le fruit d’un évènement imprévu, c’est-à-dire des accidents survenus par hasard.

Ainsi, la GAV vient indemniser des pertes en cas de décès ou d’incapacité permanente après l’un des accidents de la vie privée suivants :

  • Des accidents à l’intérieur de la maison ou accidents domestiques : brûlure, bricolage, chute, intoxication…
  • Les sinistres ayant eu lieu dans le cadre d’un voyage ou un loisirs
  • Des dommages ou préjudices subis lors d’une catastrophe naturelle (tempête, tremblement de terre)
  • Les cas d’accidents technologiques
  • Des accidents survenus pendant un loisir ou un sport, exception faite des sports exclus, (confère les conditions de votre contrat GAV)

Cependant, la garantie n’indemnise pas les dommages corporels issus des accidents de travail ou de la route. Ces types de préjudice sont couverts par d’autres assurances.

Le champ de couverture des garanties accident de la vie est assez large. L’on peut y inclure d’autres sinistres comme les accidents médicaux. Par exemple, un type de chirurgie ou de traitement qui aggrave anormalement la santé d’un patient.

Bien que les  GAV soient réputés pour n’offrir un niveau minimum de garanties d’une compagnie à l’autre, certains presttaires se démarquent généralement par des garanties et services plus intéressants que d’autres.

 

 

Les conditions de déclenchement d’un dédommagement par la garantie accident de la vie (GAV)

 

Lorsque vous adhérez à une garantie accident de la vie, l’assurance est déclenchée si les séquelles causées par l’accident atteignent le seuil d’invalidité (seuil d intervention) spécifié dans le contrat (généralement fixé entre 1% et 30%).

Pour atteindre un taux d’incapacité permanente partiel de 30% (préjudice esthétique, préjudice d’agrément, etc), il faut par exemple perdre la jambe droite ou la main droite pour un droitier.

Par ailleurs, si le préjudice consiste plutôt à la perte de votre pouce, cela peut conduire à une incapacité de 15%. À cet effet, pour bénéficier d’une couverture plus large, nous vous recommandons de signer un contrat GAV qui peut se déclencher par 1%, 5% ou 10% d’invalidité.

Le niveau d’indemnisation dépend des circonstances, du dommage subi et prend en compte la situation personnelle de l’assuré.

Vous pouvez également protéger vos proches en souscrivant un contrat familial GAV (150 à 300 euros par an, selon le taux minimum d’invalidité garanti).

 

La GAV (garantie accident de la vie) et la double garantie

 

Dans la plupart des cas, la GAV ne fait pas de double dédommagement avec les autres compagnies d’assurance qui couvrent la famille :

  • protection juridique,
  • complémentaire santé,
  • logement complet,
  • etc.

En effet, la GAV a pour principal rôle de couvrir l’impact durable des accidents de la vie sur la vie de l’assuré.  Alors que la complémentaire santé, ne couvre que l’indemnisation des frais de soins qui résultent de l’accident.

Il en est de même pour l’assurance habitation. En effet, elle couvre le préjudice que le souscripteur peut causer à une tierce personne, mais couvre  rarement les dégâts que celui-ci peut causer à lui-même.

Par conséquent, la GAV (garantie accident de la vie) complète généralement l’indemnisation que l’assuré peut recevoir des autres compagnies d’assurance. À cet effet, elle ne saurait couvrir des dommages déjà pris en charge.  

Utilité de la GAV

L’on ne peut jamais prévoir les accidents de la vie. C’est pourquoi ce contrat se révèle comme un moyen efficace pour vous mettre à l’abri d’éventuels imprévus de la vie.

Sachant que vos ayants droit peuvent également en bénéficier. 

Vous pouvez ainsi comparer et trouver l’offre qui répond à vos besoins précis en utilisant notre comparateur Konpare.fr

    Trouvez la mutuelle santé la moins chère en moins de 2 minutes

    Comparer les mutuelles

    L'avis de nos clients

    • 4,0

    Des remboursements à la hauteur de vos besoins : verres et montures jusqu’à 800 €, prothèses dentaires jusqu’à 400 %.

    D’après le site economie.gouv.fr, plus de 20 000 personnes décèdent en France chaque année suite à des dommages causés par des accidents de la vie courante. 

    C’est-à-dire un dommage corporel qui n’est lié ni à un accident de la route, ni à un accident de travail. Ainsi, certaines assurances prennent en charge ces types d’accidents. Il s’agit des assurances garantie accident de la vie ou GAV.

    Ainsi, quels sont les préjudices couverts par l’assurance GAV ? Quel est l exemple d accident qui déclenche la GAV ? Autant de questions que nous examinerons dans les lignes qui suivent.

     

    Qu’est-ce que la GAV ?

     

    La GAV est une sorte de contrat d’assurance de prévoyance familiale. Il prévoit l’indemnisation des dommages corporels ou d invalidité permanente résultant d’un accident corporel grave après un accident «de la vie quotidienne».

    Les accidents de la vie privée peuvent avoir des conséquences tragiques sur la vie personnelle et professionnelle des victimes. Ainsi, l indemnisation versée par la GAV a pour but de compenser le dommage moral ou physique subi, c’est-à-dire la souffrance endurée. 

    Le contrat de garantie accidents de la vie met à la disposition de l’assuré une indemnisation sous forme de forfait, en fonction du sinistre de l’assuré. Lorsque l’état de la victime est consolidé, le dommage est évalué par un médecin expert.

     

     

    Préjudices couverts par l’assurance GAV ?

     

    Les accidents de tous les jours couverts par l’assurance garantie accident de la vie sont dédommagés quand ils sont le fruit d’un évènement imprévu, c’est-à-dire des accidents survenus par hasard.

    Ainsi, la GAV vient indemniser des pertes en cas de décès ou d’incapacité permanente après l’un des accidents de la vie privée suivants :

    • Des accidents à l’intérieur de la maison ou accidents domestiques : brûlure, bricolage, chute, intoxication…
    • Les sinistres ayant eu lieu dans le cadre d’un voyage ou un loisirs
    • Des dommages ou préjudices subis lors d’une catastrophe naturelle (tempête, tremblement de terre)
    • Les cas d’accidents technologiques
    • Des accidents survenus pendant un loisir ou un sport, exception faite des sports exclus, (confère les conditions de votre contrat GAV)

    Cependant, la garantie n’indemnise pas les dommages corporels issus des accidents de travail ou de la route. Ces types de préjudice sont couverts par d’autres assurances.

    Le champ de couverture des garanties accident de la vie est assez large. L’on peut y inclure d’autres sinistres comme les accidents médicaux. Par exemple, un type de chirurgie ou de traitement qui aggrave anormalement la santé d’un patient.

    Bien que les  GAV soient réputés pour n’offrir un niveau minimum de garanties d’une compagnie à l’autre, certains presttaires se démarquent généralement par des garanties et services plus intéressants que d’autres.

     

     

    Les conditions de déclenchement d’un dédommagement par la garantie accident de la vie (GAV)

     

    Lorsque vous adhérez à une garantie accident de la vie, l’assurance est déclenchée si les séquelles causées par l’accident atteignent le seuil d’invalidité (seuil d intervention) spécifié dans le contrat (généralement fixé entre 1% et 30%).

    Pour atteindre un taux d’incapacité permanente partiel de 30% (préjudice esthétique, préjudice d’agrément, etc), il faut par exemple perdre la jambe droite ou la main droite pour un droitier.

    Par ailleurs, si le préjudice consiste plutôt à la perte de votre pouce, cela peut conduire à une incapacité de 15%. À cet effet, pour bénéficier d’une couverture plus large, nous vous recommandons de signer un contrat GAV qui peut se déclencher par 1%, 5% ou 10% d’invalidité.

    Le niveau d’indemnisation dépend des circonstances, du dommage subi et prend en compte la situation personnelle de l’assuré.

    Vous pouvez également protéger vos proches en souscrivant un contrat familial GAV (150 à 300 euros par an, selon le taux minimum d’invalidité garanti).

     

    La GAV (garantie accident de la vie) et la double garantie

     

    Dans la plupart des cas, la GAV ne fait pas de double dédommagement avec les autres compagnies d’assurance qui couvrent la famille :

    • protection juridique,
    • complémentaire santé,
    • logement complet,
    • etc.

    En effet, la GAV a pour principal rôle de couvrir l’impact durable des accidents de la vie sur la vie de l’assuré.  Alors que la complémentaire santé, ne couvre que l’indemnisation des frais de soins qui résultent de l’accident.

    Il en est de même pour l’assurance habitation. En effet, elle couvre le préjudice que le souscripteur peut causer à une tierce personne, mais couvre  rarement les dégâts que celui-ci peut causer à lui-même.

    Par conséquent, la GAV (garantie accident de la vie) complète généralement l’indemnisation que l’assuré peut recevoir des autres compagnies d’assurance. À cet effet, elle ne saurait couvrir des dommages déjà pris en charge.  

    Utilité de la GAV

    L’on ne peut jamais prévoir les accidents de la vie. C’est pourquoi ce contrat se révèle comme un moyen efficace pour vous mettre à l’abri d’éventuels imprévus de la vie.

    Sachant que vos ayants droit peuvent également en bénéficier. 

    Vous pouvez ainsi comparer et trouver l’offre qui répond à vos besoins précis en utilisant notre comparateur Konpare.fr