Contrat d’assurance obsèques : comment bien choisir ?

Découvrez les astuces utiles pour choisir le meilleur contrat obsèques.

Sachant que le coût des obsèques est en moyenne de 3900 € en France selon une enquête de l’association UFC-Que-Choisir, l’assurance obsèques se révèle comme un moyen d’anticiper sur l’organisation de ses obsèques. Il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur de constituer un capital pour le financement de ses funérailles.

D’après la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances), 3 millions de contrats d’assurance obsèques ont été souscrits en France. Même si on observe seulement 20% de décès couverts par une convention obsèques. 

Par ailleurs, sachant qu’il existe de multiples offres avec diverses formules sur le marché, comment bien choisir son assurance obsèques ? Faut-il opter pour un contrat en capital ou en prestation ? Quel est le prix d’une convention obsèques ? Nous examinerons le sujet un peu plus en profondeur dans la suite de cet article. 

Contrat obsèques : choisir un contrat en capital ou en prestation ? 

En fonction de la formule que vous choisissez, votre contrat obsèques peut vous permettre de : 

  • Constituer de votre vivant un capital pour le financement de vos futures obsèques ; 
  • Provisionner un capital pour vos futures funérailles et décider des détails concernant leur déroulement. C’est-à-dire décider de son utilisation en laissant des instructions précises à une entreprise de pompes funèbres qui organisera l’événement selon vos directives le moment venu. 

À cet effet, il existe des contrats obsèques en capital et des contrats en prestations. Pour opérer votre choix, il convient de commencer par vous poser certaines questions telles que : 

  • Souhaitez-vous « seulement » constituer un capital pour vos funérailles sans définir les modalités d’utilisation ? 
  • À qui le capital sera-t-il versé ? Un parent ou une société de pompes funèbres ? 
  • Quel niveau de liberté lui laisseriez-vous ? 
  • Voulez-vous définir à l’avance les détails d’organisation de vos obsèques ? 

Que vous optiez pour l’une ou l’autre formule, vous serez appelé à choisir une ou plusieurs personnes physiques ou morales selon la clause bénéficiaire pour récupérer le capital garanti quand le moment sera venu. 

Il pourra s’agir de votre conjoint ou de vos enfants, ou même d’une entreprise de pompes funèbres. La personne choisie sera donc la responsable de l’organisation de vos obsèques, qu’il s’agisse de crémation ou d’inhumation. 

Si vous optez pour un contrat obsèques en prestation, le prestataire de pompes funèbres pourra vous mettre en contact avec un établissement financier pour la constitution du capital. 

Contrat d’assurance obsèques : combien cela coûte ?

En matière d’assurance obsèques, vous pouvez constituer votre capital en un seul paiement ou encore le lisser dans le temps à travers des cotisations périodiques ou viagères. 

En cas de disponibilité des fonds au niveau de votre trésorerie, un paiement unique sera plus profitable pour vous. 

Si vous avez par exemple 50 ans, vous pouvez effectuer un versement unique de 3000 € pour un capital de 4000 €, sachant que la différence sera comblée par les intérêts que générera votre argent. 

Cependant, si vous souhaitez constituer votre capital à travers des cotisations, le montant à payer sera défini en fonction de plusieurs facteurs : 

  • Le montant du capital de vos funérailles. Cela peut provenir d’une estimation ou encore d’un devis chiffré établi par une société de pompes funèbres ;
  • De la période de cotisation, s’il s’agit d’un contrat à cotisations temporaires ;
  • De votre âge lors de la souscription au contrat ; 
  • De la compagnie d’assurance ou de la banque choisie. 

Après 70 ans, vous ne pourrez en principe plus opter pour un mode de paiement temporaire. Ainsi l’unique option restante sera de souscrire à la garantie obsèques en versement viager, ce qui est bien plus cher pour le même capital garanti.

Plus tôt vous signerez le contrat funéraire, moins votre contribution sera importante car vous pourrez choisir un délai de paiement plus long. Par exemple, vos paiements peuvent être lissés sur une période de 15 ou 20 ans. 

Cependant, si vous avez dépassé 60/65 ans, la compagnie d’assurance peut vous demander de lisser vos cotisations sur 5 ou 10 ans. Ce qui entraînera une majoration des cotisations. 

Pour ce qui est du prix, vous pouvez simplement comparer plusieurs assureurs, à savoir leurs devis. Ainsi, vous comparerez les cotisations demandées par chacun des assureurs pour la même période et en fonction du capital choisi. 

Exemple : Un souscripteur de 60 ans qui souhaite constituer un capital de 6000 € sur une période de 10 ans cotisera 50 € par mois. 

Capital obsèques : quelles sont les méthodes de constitution ? 

 Lors de la souscription à un contrat obsèques, vous êtes généralement appelé à définir un montant de capital que vous souhaitez constituer. Ainsi, en fonction des assureurs, ce montant varie et doit se situer entre 1000 et 20 000 €. 

Par ailleurs, le montant moyen du capital obsèques en France est de 3500 €, un montant assez proche du coût moyen des obsèques qui à son tour évolue selon les régions.

Pour donc avoir une idée du coût de vos funérailles, il est préférable de se baser non pas sur une estimation, mais sur un devis détaillé d’une société de pompes funèbres. Pensez à prévoir une marge en plus par rapport au montant reçu de l’opérateur funéraire, car le coût des prestations liées aux obsèques grimpe rapidement en France. 

Pour constituer votre capital obsèques, vous aurez le choix entre les options suivantes : 

  • Un versement unique : Le capital est constitué à travers un seul paiement ;
  • Un versement temporaire : encore appelé cotisation temporaire, il s’agit d’une répartition des cotisations de façon mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Ces versements peuvent s’étendre sur une durée comprise entre 5 et 20 ans jusqu’à la constitution du capital choisi ;
  • Un versement en viager : encore appelé cotisation viagère, le montant des versements en viager est calculé en fonction du montant de capital choisi et aussi de votre âge. Ce type de versement s’étend tout au long de votre vie.

Quelques recommandations à prendre en compte lors du choix de votre convention obsèques

En assurance obsèques, le versement unique est la meilleure option pour les personnes âgées de moins de 50 ou 60 ans.

À défaut de ce type de versement, vous pouvez opter pour les cotisations temporaires. Ainsi, vous aurez la possibilité de lisser les cotisations sur plusieurs années sans grand impact sur votre budget. 

En ce qui concerne les personnes âgées proches de l’âge moyen du décès en France, ils privilégieront les cotisations viagères.

En matière d’assurance obsèques, nous vous recommandons de souscrire le plus tôt possible, de préférence à l’âge de 50/60 ans, et de vous assurer de pouvoir constituer pleinement le capital avant votre départ à la retraite. Ainsi, vous n’aurez pas à supporter cette charge pendant la retraite où vos revenus auront baissé.

Un autre critère important à prendre en compte lors du choix de votre contrat obsèques est le taux de revalorisation du capital. Ne perdez pas de vue que le contrat vous suivra jusqu’à votre décès. À cet effet, vous devez espérer que le capital garanti génère des intérêts. 

Ainsi, prenez le temps de comparer les taux de revalorisation avancés par les différentes compagnies. En cas de faible revalorisation, le capital versé à vos bénéficiaires pourrait être insuffisant pour le financement de vos obsèques. 

La possibilité de racheter ou non le capital est un autre critère important à prendre en considération. Le rachat du capital n’est pas permis par tous les contrats obsèques. En réalité, il s’agit d’une disposition qui vous permet de récupérer les sommes versées. Il existe deux types de rachat : 

  • Le rachat total : il s’agit de mettre fin au contrat et de récupérer les font déjà versées ;
  • Le rachat partiel : il s’agit de récupérer partiellement les fonds versés. 

Ce sont les conditions d’utilisation du contrat qui définissent si vous pouvez racheter ou non le capital, d’où la nécessité de bien les vérifier. 

Vérifier aussi si le contrat prévoit un délai de carence et quelle est sa durée. 

Comparer les contrats d’assurance obsèques pour trouver l’offre idéale

Sachant que le contrat obsèques vous suit jusqu’à votre décès, il est important de prendre le temps de bien choisir. Pour cela, le recours à un comparateur reste la meilleure option pour choisir l’offre qui répond à vos besoins précis. 

  • Il vous permet de gagner du temps, car vous n’aurez pas à solliciter des devis l’un après l’autre auprès des compagnies d’assurance ou des mutuelles, ni de parcourir les différents sites d’assureur ou agences. Tout se fait en quelques minutes sur un comparateur et depuis le confort de votre salon ;
  • Le comparateur vous offre une meilleure vision du marché et vous permet de faire jouer la concurrence afin de ne souscrire qu’au contrat le plus complet en termes de prix et de couverture ; 
  • La souscription à votre convention obsèques peut se faire directement en ligne sans besoin de formalités médicales. 

Afin de vous aider à choisir le meilleur contrat obsèques pour vous, konpare.fr a mis sur pied un comparateur 100% digital et 100% gratuit, disponible 24h/24 et sans engagement. 

 FAQ

Combien coûte une assurance obsèques ?

En matière d’assurance obsèques, il n’existe pas un prix prédéfini. Si vous avez par exemple 50 ans, vous pouvez effectuer un versement unique de 3000 € pour un capital de 4000 € sur 10 ans, sachant que la différence sera comblée par les intérêts que générera votre argent. 
Cependant, si vous souhaitez constituer votre capital à travers des cotisations, le montant à payer sera défini en fonction de plusieurs facteurs : 
– Le montant du capital de vos funérailles. Cela peut provenir d’une estimation ou encore d’un devis chiffré établi par une société de pompes funèbres ;
– De la période de cotisation, s’il s’agit d’un contrat à cotisations temporaires ;
– De votre âge lors de la souscription au contrat ; 
– De la compagnie d’assurance ou de la banque choisie.

Quelles sont les méthodes de constitution de capital en assurance obsèques

Pour constituer votre capital obsèques, vous aurez le choix entre les options suivantes : 
Un versement unique : Le capital est constitué à travers un seul paiement ;
Un versement temporaire : encore appelé cotisation temporaire, il s’agit d’une répartition des cotisations de façon mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Ces versements peuvent s’étendre sur une durée comprise entre 5 et 20 ans jusqu’à la constitution du capital choisi ;
Un versement en viager : encore appelé cotisation viagère, le montant des versements en viager est calculé en fonction du montant de capital choisi et aussi de votre âge. Ce type de versement s’étend tout au long de votre vie.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation d’un comparateur pour choisir votre contrat obsèques ?

L’utilisation d’un comparateur lors du choix d’un contrat obsèques comporte plusieurs avantages : 

– Il vous permet de gagner du temps, car vous n’aurez pas à solliciter des devis l’un après l’autre auprès des compagnies d’assurance ou des mutuelles, ni de parcourir les différents sites d’assureur ou agences. Tout se fait en quelques minutes sur un comparateur et depuis le confort de votre salon ;
– Le comparateur vous offre une meilleure vision du marché et vous permet de faire jouer la concurrence afin de ne souscrire qu’au contrat le plus complet en termes de prix et de couverture ; 
– La souscription à votre convention obsèques peut se faire directement en ligne sans besoin de formalités médicales. 

    Trouvez la mutuelle santé la moins chère en moins de 2 minutes

    Comparer les mutuelles

    L'avis de nos clients

    • 4,0

    Des remboursements à la hauteur de vos besoins : verres et montures jusqu’à 800 €, prothèses dentaires jusqu’à 400 %.

    Sachant que le coût des obsèques est en moyenne de 3900 € en France selon une enquête de l’association UFC-Que-Choisir, l’assurance obsèques se révèle comme un moyen d’anticiper sur l’organisation de ses obsèques. Il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur de constituer un capital pour le financement de ses funérailles.

    D’après la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances), 3 millions de contrats d’assurance obsèques ont été souscrits en France. Même si on observe seulement 20% de décès couverts par une convention obsèques. 

    Par ailleurs, sachant qu’il existe de multiples offres avec diverses formules sur le marché, comment bien choisir son assurance obsèques ? Faut-il opter pour un contrat en capital ou en prestation ? Quel est le prix d’une convention obsèques ? Nous examinerons le sujet un peu plus en profondeur dans la suite de cet article. 

    Contrat obsèques : choisir un contrat en capital ou en prestation ? 

    En fonction de la formule que vous choisissez, votre contrat obsèques peut vous permettre de : 

    • Constituer de votre vivant un capital pour le financement de vos futures obsèques ; 
    • Provisionner un capital pour vos futures funérailles et décider des détails concernant leur déroulement. C’est-à-dire décider de son utilisation en laissant des instructions précises à une entreprise de pompes funèbres qui organisera l’événement selon vos directives le moment venu. 

    À cet effet, il existe des contrats obsèques en capital et des contrats en prestations. Pour opérer votre choix, il convient de commencer par vous poser certaines questions telles que : 

    • Souhaitez-vous « seulement » constituer un capital pour vos funérailles sans définir les modalités d’utilisation ? 
    • À qui le capital sera-t-il versé ? Un parent ou une société de pompes funèbres ? 
    • Quel niveau de liberté lui laisseriez-vous ? 
    • Voulez-vous définir à l’avance les détails d’organisation de vos obsèques ? 

    Que vous optiez pour l’une ou l’autre formule, vous serez appelé à choisir une ou plusieurs personnes physiques ou morales selon la clause bénéficiaire pour récupérer le capital garanti quand le moment sera venu. 

    Il pourra s’agir de votre conjoint ou de vos enfants, ou même d’une entreprise de pompes funèbres. La personne choisie sera donc la responsable de l’organisation de vos obsèques, qu’il s’agisse de crémation ou d’inhumation. 

    Si vous optez pour un contrat obsèques en prestation, le prestataire de pompes funèbres pourra vous mettre en contact avec un établissement financier pour la constitution du capital. 

    Contrat d’assurance obsèques : combien cela coûte ?

    En matière d’assurance obsèques, vous pouvez constituer votre capital en un seul paiement ou encore le lisser dans le temps à travers des cotisations périodiques ou viagères. 

    En cas de disponibilité des fonds au niveau de votre trésorerie, un paiement unique sera plus profitable pour vous. 

    Si vous avez par exemple 50 ans, vous pouvez effectuer un versement unique de 3000 € pour un capital de 4000 €, sachant que la différence sera comblée par les intérêts que générera votre argent. 

    Cependant, si vous souhaitez constituer votre capital à travers des cotisations, le montant à payer sera défini en fonction de plusieurs facteurs : 

    • Le montant du capital de vos funérailles. Cela peut provenir d’une estimation ou encore d’un devis chiffré établi par une société de pompes funèbres ;
    • De la période de cotisation, s’il s’agit d’un contrat à cotisations temporaires ;
    • De votre âge lors de la souscription au contrat ; 
    • De la compagnie d’assurance ou de la banque choisie. 

    Après 70 ans, vous ne pourrez en principe plus opter pour un mode de paiement temporaire. Ainsi l’unique option restante sera de souscrire à la garantie obsèques en versement viager, ce qui est bien plus cher pour le même capital garanti.

    Plus tôt vous signerez le contrat funéraire, moins votre contribution sera importante car vous pourrez choisir un délai de paiement plus long. Par exemple, vos paiements peuvent être lissés sur une période de 15 ou 20 ans. 

    Cependant, si vous avez dépassé 60/65 ans, la compagnie d’assurance peut vous demander de lisser vos cotisations sur 5 ou 10 ans. Ce qui entraînera une majoration des cotisations. 

    Pour ce qui est du prix, vous pouvez simplement comparer plusieurs assureurs, à savoir leurs devis. Ainsi, vous comparerez les cotisations demandées par chacun des assureurs pour la même période et en fonction du capital choisi. 

    Exemple : Un souscripteur de 60 ans qui souhaite constituer un capital de 6000 € sur une période de 10 ans cotisera 50 € par mois. 

    Capital obsèques : quelles sont les méthodes de constitution ? 

     Lors de la souscription à un contrat obsèques, vous êtes généralement appelé à définir un montant de capital que vous souhaitez constituer. Ainsi, en fonction des assureurs, ce montant varie et doit se situer entre 1000 et 20 000 €. 

    Par ailleurs, le montant moyen du capital obsèques en France est de 3500 €, un montant assez proche du coût moyen des obsèques qui à son tour évolue selon les régions.

    Pour donc avoir une idée du coût de vos funérailles, il est préférable de se baser non pas sur une estimation, mais sur un devis détaillé d’une société de pompes funèbres. Pensez à prévoir une marge en plus par rapport au montant reçu de l’opérateur funéraire, car le coût des prestations liées aux obsèques grimpe rapidement en France. 

    Pour constituer votre capital obsèques, vous aurez le choix entre les options suivantes : 

    • Un versement unique : Le capital est constitué à travers un seul paiement ;
    • Un versement temporaire : encore appelé cotisation temporaire, il s’agit d’une répartition des cotisations de façon mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Ces versements peuvent s’étendre sur une durée comprise entre 5 et 20 ans jusqu’à la constitution du capital choisi ;
    • Un versement en viager : encore appelé cotisation viagère, le montant des versements en viager est calculé en fonction du montant de capital choisi et aussi de votre âge. Ce type de versement s’étend tout au long de votre vie.

    Quelques recommandations à prendre en compte lors du choix de votre convention obsèques

    En assurance obsèques, le versement unique est la meilleure option pour les personnes âgées de moins de 50 ou 60 ans.

    À défaut de ce type de versement, vous pouvez opter pour les cotisations temporaires. Ainsi, vous aurez la possibilité de lisser les cotisations sur plusieurs années sans grand impact sur votre budget. 

    En ce qui concerne les personnes âgées proches de l’âge moyen du décès en France, ils privilégieront les cotisations viagères.

    En matière d’assurance obsèques, nous vous recommandons de souscrire le plus tôt possible, de préférence à l’âge de 50/60 ans, et de vous assurer de pouvoir constituer pleinement le capital avant votre départ à la retraite. Ainsi, vous n’aurez pas à supporter cette charge pendant la retraite où vos revenus auront baissé.

    Un autre critère important à prendre en compte lors du choix de votre contrat obsèques est le taux de revalorisation du capital. Ne perdez pas de vue que le contrat vous suivra jusqu’à votre décès. À cet effet, vous devez espérer que le capital garanti génère des intérêts. 

    Ainsi, prenez le temps de comparer les taux de revalorisation avancés par les différentes compagnies. En cas de faible revalorisation, le capital versé à vos bénéficiaires pourrait être insuffisant pour le financement de vos obsèques. 

    La possibilité de racheter ou non le capital est un autre critère important à prendre en considération. Le rachat du capital n’est pas permis par tous les contrats obsèques. En réalité, il s’agit d’une disposition qui vous permet de récupérer les sommes versées. Il existe deux types de rachat : 

    • Le rachat total : il s’agit de mettre fin au contrat et de récupérer les font déjà versées ;
    • Le rachat partiel : il s’agit de récupérer partiellement les fonds versés. 

    Ce sont les conditions d’utilisation du contrat qui définissent si vous pouvez racheter ou non le capital, d’où la nécessité de bien les vérifier. 

    Vérifier aussi si le contrat prévoit un délai de carence et quelle est sa durée. 

    Comparer les contrats d’assurance obsèques pour trouver l’offre idéale

    Sachant que le contrat obsèques vous suit jusqu’à votre décès, il est important de prendre le temps de bien choisir. Pour cela, le recours à un comparateur reste la meilleure option pour choisir l’offre qui répond à vos besoins précis. 

    • Il vous permet de gagner du temps, car vous n’aurez pas à solliciter des devis l’un après l’autre auprès des compagnies d’assurance ou des mutuelles, ni de parcourir les différents sites d’assureur ou agences. Tout se fait en quelques minutes sur un comparateur et depuis le confort de votre salon ;
    • Le comparateur vous offre une meilleure vision du marché et vous permet de faire jouer la concurrence afin de ne souscrire qu’au contrat le plus complet en termes de prix et de couverture ; 
    • La souscription à votre convention obsèques peut se faire directement en ligne sans besoin de formalités médicales. 

    Afin de vous aider à choisir le meilleur contrat obsèques pour vous, konpare.fr a mis sur pied un comparateur 100% digital et 100% gratuit, disponible 24h/24 et sans engagement. 

     FAQ

    Combien coûte une assurance obsèques ?

    En matière d’assurance obsèques, il n’existe pas un prix prédéfini. Si vous avez par exemple 50 ans, vous pouvez effectuer un versement unique de 3000 € pour un capital de 4000 € sur 10 ans, sachant que la différence sera comblée par les intérêts que générera votre argent. 
    Cependant, si vous souhaitez constituer votre capital à travers des cotisations, le montant à payer sera défini en fonction de plusieurs facteurs : 
    – Le montant du capital de vos funérailles. Cela peut provenir d’une estimation ou encore d’un devis chiffré établi par une société de pompes funèbres ;
    – De la période de cotisation, s’il s’agit d’un contrat à cotisations temporaires ;
    – De votre âge lors de la souscription au contrat ; 
    – De la compagnie d’assurance ou de la banque choisie.

    Quelles sont les méthodes de constitution de capital en assurance obsèques

    Pour constituer votre capital obsèques, vous aurez le choix entre les options suivantes : 
    Un versement unique : Le capital est constitué à travers un seul paiement ;
    Un versement temporaire : encore appelé cotisation temporaire, il s’agit d’une répartition des cotisations de façon mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Ces versements peuvent s’étendre sur une durée comprise entre 5 et 20 ans jusqu’à la constitution du capital choisi ;
    Un versement en viager : encore appelé cotisation viagère, le montant des versements en viager est calculé en fonction du montant de capital choisi et aussi de votre âge. Ce type de versement s’étend tout au long de votre vie.

    Quels sont les avantages liés à l’utilisation d’un comparateur pour choisir votre contrat obsèques ?

    L’utilisation d’un comparateur lors du choix d’un contrat obsèques comporte plusieurs avantages : 

    – Il vous permet de gagner du temps, car vous n’aurez pas à solliciter des devis l’un après l’autre auprès des compagnies d’assurance ou des mutuelles, ni de parcourir les différents sites d’assureur ou agences. Tout se fait en quelques minutes sur un comparateur et depuis le confort de votre salon ;
    – Le comparateur vous offre une meilleure vision du marché et vous permet de faire jouer la concurrence afin de ne souscrire qu’au contrat le plus complet en termes de prix et de couverture ; 
    – La souscription à votre convention obsèques peut se faire directement en ligne sans besoin de formalités médicales.