Hausse de mortalité : impact sur les tarifs des assurances obsèques?

Y aura-t-il une augmentation des tarifs des mutuelles obsèques en cas de hausse de la mortalité en 2020? Konpare vous livre l'analyse

L’assurance obsèques a pour objectif d’éviter à ses proches d’avoir à se préoccuper de problèmes financiers et organisationnels liés aux coûts des funérailles après le décès.

Étant donné qu’il existe divers frais, qui très souvent, devront être pris en charge par les proches du défunt, la conclusion d’un contrat d’assurance obsèques peut se révéler utile pour soulager ces derniers en cas de décès.

Ainsi, un contrat d’assurance obsèques permet à l’assuré de financer l’organisation de ses obsèques après son décès.

Cependant, certains facteurs comme la hausse de la mortalité sont susceptibles d’influencer les tarifs des cotisations. Dans la suite de cet article, nous analyserons les fluctuations des décès ces dernières années en France et leur impact sur les tarifs de l’assurance obsèques.

Fluctuations des décès au cours de ces dernières années en France

 

D’après les données fournies par L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le nombre de décès varie d’année en année. À cet effet, il y a eu un nombre total de 610 000 décès en France en 2019, soit une moyenne de 1670 décès par jour.

Étant donné qu’une partie des variations dans les statistiques de décès s’explique par les saisonnalités, il convient donc de comparer les mêmes périodes de l’année pour pouvoir dégager les différentes tendances.

Sur le plan national, on enregistre entre le 1er mars et le 30 avril 2020 un nombre de décès largement supérieur à celui des années 2018 et 2019 pendant la même période. Ainsi, pour la période citée ci-dessus, le nombre décès enregistré ces dernières années sont de:

  • 129 678 décès (soit en moyenne de 2 126 décès par jour) entre le 1er mars et le 30 avril de l’année 2020
  • 102 787 décès pour la même période en 2019
  • 110 843 décès pour l’année 2018

L’on peut donc déduire une variation à la hausse de 26% entre l’année 2019 et 2020 et une variation de 17% entre l’année 2018 et 2020 pour la même période.

 

Impact de la hausse de mortalité sur les tarifs de l’assurance obsèques

 

L’on peut donc constater une augmentation des décès sur le territoire national avec l’apparition du Covid-19.

Cette hausse est un facteur d’aggravation du risque suite  l’augmentation du nombre de personnes à indemniser. La compagnie a donc l’obligation de revoir les tarifs des cotisations de l’assurance obsèques à la hausse.

 

 

Ce qu’il faut savoir sur les contrats d’assurance obsèques

 

En matière d’assurance obsèques, il existe deux types de contrats bien différents :

 

Contrat obsèques en capital 

 

C’est une prestation qui consiste à constituer un capital qui servira au financement des obsèques de l’assuré.

Comme son nom l’indique, ils se limitent à garantir le paiement d’un acompte appelé capital garanti au décès de l’ assuré. Ce montant se situe en moyenne entre 3500 et 5 500€.

Selon les statistiques de la FFSA, ces contrats représentaient environ 75% des souscripteurs avant 2013, mais il contenait un inconvénient majeur : la clause n’obligeait pas le bénéficiaire à utiliser les fonds pour les prestations funéraires de l’assuré.

Par conséquent, la personne désignée comme bénéficiaire pouvait utiliser le montant de la cotisation comme bon lui semblait. Grâce à la loi n° 2013-672 du 26 juillet 2013 ce problème est désormais résolu.

Le contrat obsèques en prestations personnalisées

 

Ces contrats sont également appelés conventions obsèques, en plus de financer les funérailles, ils offrent également la possibilité de gérer l’organisation.

Il s’agit dans ce cas de deux contrats en un :

  • Un contrat géré par un assureur spécialisé dans le financement ;
  • Un contrat en prestation dont-il confie la gestion à un prestataire de pompes funèbres qui aura pour rôle d’organiser les funérailles

Grâce à ce type de contrat, l’assuré peut sélectionner avec une grande précision les prestations requises lors des funérailles.

Le souscripteur décide des options requises avec son consultant en instruments ludiques et obtient un devis personnalisé pour préciser le montant des fonds à garantir. Ensuite, il peut choisir de signer ou non le devis.

Ainsi, cela exempt l’entourage du prix des obsèques(coût) et des tracasseries liées à l’organisation des obsèques. Il peut se contenter de choisir les décorations, les lectures éventuelles et les chansons (si l’assuré ne l’a pas encore mentionné dans le contrat).

Ainsi, il est possible de comparer et souscrire à un contrat d’assurance obsèques qui exécutera les choses selon le désir de l’assuré.

    Trouvez la mutuelle santé la moins chère en moins de 2 minutes

    Comparer les mutuelles

    L'avis de nos clients

    • 4,2
    Calculé à partir de 81 avis

    Verres et montures jusqu’à 800€, prothèses dentaires jusqu’à 400% - des remboursements à la hauteur de vos besoins.

    L’assurance obsèques a pour objectif d’éviter à ses proches d’avoir à se préoccuper de problèmes financiers et organisationnels liés aux coûts des funérailles après le décès.

    Étant donné qu’il existe divers frais, qui très souvent, devront être pris en charge par les proches du défunt, la conclusion d’un contrat d’assurance obsèques peut se révéler utile pour soulager ces derniers en cas de décès.

    Ainsi, un contrat d’assurance obsèques permet à l’assuré de financer l’organisation de ses obsèques après son décès.

    Cependant, certains facteurs comme la hausse de la mortalité sont susceptibles d’influencer les tarifs des cotisations. Dans la suite de cet article, nous analyserons les fluctuations des décès ces dernières années en France et leur impact sur les tarifs de l’assurance obsèques.

    Fluctuations des décès au cours de ces dernières années en France

     

    D’après les données fournies par L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le nombre de décès varie d’année en année. À cet effet, il y a eu un nombre total de 610 000 décès en France en 2019, soit une moyenne de 1670 décès par jour.

    Étant donné qu’une partie des variations dans les statistiques de décès s’explique par les saisonnalités, il convient donc de comparer les mêmes périodes de l’année pour pouvoir dégager les différentes tendances.

    Sur le plan national, on enregistre entre le 1er mars et le 30 avril 2020 un nombre de décès largement supérieur à celui des années 2018 et 2019 pendant la même période. Ainsi, pour la période citée ci-dessus, le nombre décès enregistré ces dernières années sont de:

    • 129 678 décès (soit en moyenne de 2 126 décès par jour) entre le 1er mars et le 30 avril de l’année 2020
    • 102 787 décès pour la même période en 2019
    • 110 843 décès pour l’année 2018

    L’on peut donc déduire une variation à la hausse de 26% entre l’année 2019 et 2020 et une variation de 17% entre l’année 2018 et 2020 pour la même période.

     

    Impact de la hausse de mortalité sur les tarifs de l’assurance obsèques

     

    L’on peut donc constater une augmentation des décès sur le territoire national avec l’apparition du Covid-19.

    Cette hausse est un facteur d’aggravation du risque suite  l’augmentation du nombre de personnes à indemniser. La compagnie a donc l’obligation de revoir les tarifs des cotisations de l’assurance obsèques à la hausse.

     

     

    Ce qu’il faut savoir sur les contrats d’assurance obsèques

     

    En matière d’assurance obsèques, il existe deux types de contrats bien différents :

     

    Contrat obsèques en capital 

     

    C’est une prestation qui consiste à constituer un capital qui servira au financement des obsèques de l’assuré.

    Comme son nom l’indique, ils se limitent à garantir le paiement d’un acompte appelé capital garanti au décès de l’ assuré. Ce montant se situe en moyenne entre 3500 et 5 500€.

    Selon les statistiques de la FFSA, ces contrats représentaient environ 75% des souscripteurs avant 2013, mais il contenait un inconvénient majeur : la clause n’obligeait pas le bénéficiaire à utiliser les fonds pour les prestations funéraires de l’assuré.

    Par conséquent, la personne désignée comme bénéficiaire pouvait utiliser le montant de la cotisation comme bon lui semblait. Grâce à la loi n° 2013-672 du 26 juillet 2013 ce problème est désormais résolu.

    Le contrat obsèques en prestations personnalisées

     

    Ces contrats sont également appelés conventions obsèques, en plus de financer les funérailles, ils offrent également la possibilité de gérer l’organisation.

    Il s’agit dans ce cas de deux contrats en un :

    • Un contrat géré par un assureur spécialisé dans le financement ;
    • Un contrat en prestation dont-il confie la gestion à un prestataire de pompes funèbres qui aura pour rôle d’organiser les funérailles

    Grâce à ce type de contrat, l’assuré peut sélectionner avec une grande précision les prestations requises lors des funérailles.

    Le souscripteur décide des options requises avec son consultant en instruments ludiques et obtient un devis personnalisé pour préciser le montant des fonds à garantir. Ensuite, il peut choisir de signer ou non le devis.

    Ainsi, cela exempt l’entourage du prix des obsèques(coût) et des tracasseries liées à l’organisation des obsèques. Il peut se contenter de choisir les décorations, les lectures éventuelles et les chansons (si l’assuré ne l’a pas encore mentionné dans le contrat).

    Ainsi, il est possible de comparer et souscrire à un contrat d’assurance obsèques qui exécutera les choses selon le désir de l’assuré.