Peut-on arrêter sa mutuelle quand on veut ?

Peut-on arrêter sa mutuelle quand on veut ?

C’est décidé, vous souhaitez quitter votre compagnie de mutuelle afin de bénéficier d’une meilleure offre. Quelles démarches devez-vous effectuer ? Peut-on arrêter sa mutuelle quand on veut ? Konpare.fr vous donne tous les renseignements dont vous aurez besoin pour arrêter votre mutuelle santé.

Pour quelles raisons peut-on résilier sa complémentaire santé ?

De nombreuses raisons peuvent vous pousser à rompre votre contrat d’assurance santé complémentaire afin de souscrire à une nouvelle mutuelle qui répond mieux à vos besoins. Intéressons-nous aux diverses situations qui peuvent se présenter.

Vous devez souscrire à votre mutuelle d’entreprise

En application de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2016, votre employeur vous demande d’adhérer à la mutuelle collective de votre entreprise. Ce cas de figure peut également se présenter du côté de votre conjoint(e) : il ou elle doit souscrire à la complémentaire santé choisie par son lieu de travail et il vous a désigné comme ayant-droit. Dans ces deux contextes, si vous ne souhaitez pas cumuler deux complémentaires santé, vous devez résilier votre premier contrat.

Votre situation personnelle ou professionnelle a évolué

Certains événements de la vie peuvent modifier vos besoins en matière de mutuelle. Prenons l’exemple du mariage. À la suite de votre union, votre époux(se) souhaite vous intégrer à son contrat en tant qu’ayant-droit : vous envisagez donc d’arrêter votre contrat individuel.

D’autres changements peuvent avoir des conséquences sur votre couverture complémentaire. C’est notamment le cas d’un déménagement, du démarrage d’une nouvelle activité professionnelle, d’un départ à la retraite, d’une cessation définitive d’activité, d’un divorce ou encore du décès d’un ayant-droit.

Votre compagnie de mutuelle a augmenté ses tarifs

Vous venez de recevoir un courrier de la part de votre assureur, vous faisant part de la hausse de votre cotisation. Cette augmentation vous semble anormale et vous ne souhaitez pas accorder un tel budget à votre couverture complémentaire. Vous voulez donc mettre fin à votre contrat.

 

Vous souhaitez bénéficier de garanties étendues et/ou renforcées

Depuis la souscription de votre contrat, vos besoins en matière de santé ont évolué. Vous estimez que les prestations de votre mutuelle ne vous conviennent plus. Vous aimeriez par exemple vous rendre en cure thermale, mais votre compagnie ne prend pas en charge ce type de dépense. Ainsi, vous souhaitez basculer vers un autre groupe qui propose de telles garanties.

Vous voulez faire des économies

À l’aide d’un comparateur en ligne, vous vous êtes renseigné sur quelques complémentaires santés.  Vous avez trouvé des formules similaires à la vôtre, dont le prix est toutefois plus intéressant. Vous projetez d’arrêter le contrat de mutuelle en cours afin de réaliser, à terme, des économies.

Quand peut-on quitter sa mutuelle ?

Un contrat de mutuelle est initialement souscrit pour une durée d’un an. Par la suite, il fait l’objet d’une reconduction tacite chaque année. Selon le contexte dans lequel vous vous trouvez, vous pouvez rompre votre contrat à date anniversaire ou plus rarement, en cours d’année.

Mettre fin à son contrat à date d’échéance

Les résiliations ont majoritairement lieu aux dates anniversaire des contrats de mutuelle santé. Les personnes qui procèdent ainsi souhaitent généralement changer de mutuelle dans l’objectif de bénéficier d’un meilleur rapport qualité/prix.

Pour arrêter votre mutuelle à son échéance, il vous faut tout d’abord pouvoir identifier cette période.

À cet égard, votre compagnie de mutuelle a pour obligation de vous signaler la date limite à laquelle vous pouvez demander à résilier vos garanties. Elle doit donc vous faire parvenir, au minimum 15 jours plus tôt, un courrier à ce sujet. Ces dispositions sont celles de la loi Chatel.

Quitter sa compagnie de mutuelle hors échéance

Dans certains contextes, vous pouvez être amené à mettre fin à votre contrat au cours de l’année. C’est notamment le cas si :

  • Votre assureur n’a pas appliqué la loi Chatel ;
  • Vous devez adhérer à la mutuelle obligatoire de votre entreprise ;
  • Vos cotisations augmentent de manière conséquente et injustifiée ;
  • Ou bien vous subissez un important changement personnel ou professionnel.

Bon à savoir

Depuis le 1er décembre 2020, vous n’avez plus besoin d’attendre la date d’échéance du contrat pour résilier votre mutuelle.

En effet, le Sénat a validé le projet de loi visant à faciliter ce processus. Ainsi, depuis l’entrée en vigueur de cette loi, chaque personne justifiant de plus d’un an d’adhésion à sa complémentaire santé peut rompre son contrat à tout moment. Cette démarche ne nécessite aucune justification et est totalement gratuite. Il s’agit de la résiliation infra annuelle.

Quelles démarches devez-vous réaliser ?

Pour informer votre assureur de votre volonté d’arrêter votre mutuelle, vous devez rédiger une lettre de résiliation recommandée. Votre courrier doit être adapté à la situation, tant au niveau de son contenu que de sa date d’envoi. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’opter pour l’accusé de réception, qui fait office de preuve en cas de litige.

Vous rompez votre contrat à date anniversaire

Dans ce cadre, vous devez tout d’abord prendre connaissance des conditions de résiliation de votre mutuelle. Vous y trouverez notamment le délai de préavis, que vous êtes tenu de respecter. En règle générale, il s’étend sur une période de deux mois.

Pour que votre résiliation soit effective, vous devez donc envoyer votre courrier recommandé au minimum deux mois avant la date d’échéance du contrat. Il faut souligner que c’est le jour de l’envoi qui fait foi, grâce au cachet de la Poste.

Voici les éléments qui doivent figurer dans votre lettre :

  • Votre prénom et votre nom ;
  • L’adresse de votre domicile ;
  • Votre numéro de téléphone ainsi que votre adresse mail ;
  • Votre numéro d’adhérent, accompagné du numéro de contrat ;
  • Le nom et l’adresse de votre assureur ;
  • Et enfin, le contexte de la résiliation, c’est-à-dire que vous souhaitez arrêter votre mutuelle avant son renouvellement automatique.

Sachez que vous n’êtes pas dans l’obligation de vous justifier davantage.

Vous quittez votre mutuelle en cours d’année

Les démarches de résiliation diffèrent quelque peu selon la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Vous souscrivez à la mutuelle de votre entreprise

Dès que possible, prévenez votre assureur que vous devez adhérer au contrat collectif de votre lieu de travail, au moyen d’une lettre recommandée.

Joignez à votre courrier les justificatifs suivants :

  • Un certificat de souscription à la mutuelle d’entreprise ;
  • Et une attestation rédigée par votre employeur, dans laquelle il déclare que l’adhésion est obligatoire.

Dans ce contexte, vous n’avez pas de préavis à effectuer. En effet, votre premier contrat prend fin dès que le second débute.

Vous souhaitez arrêter votre mutuelle en raison d’un changement de situation

Lorsqu’un tel événement survient, vous disposez de 3 mois pour formuler votre demande de résiliation auprès de votre assureur. Votre courrier doit être accompagné d’un justificatif.

Votre radiation sera effective après 1 mois de préavis.

Vous demandez à résilier compte tenu de la hausse du prix du contrat

Si l’augmentation de votre cotisation n’est pas liée à la modification de votre offre vers une formule renforcée, à l’élévation globale des taxes ou encore à une pénalité, vous pouvez demander la révocation de votre contrat de mutuelle. Faites parvenir votre lettre à votre assureur dans les 15 jours suivants la réception de l’avis de hausse tarifaire.

Vous résiliez dans le cadre de la loi Chatel

Vous pouvez vous trouver dans deux situations distinctes.

Dans la première, votre compagnie de mutuelle vous fait parvenir votre avis d’échéance avec du retard. Par conséquent, vous disposez d’un délai supplémentaire de 20 jours pour effectuer votre demande de résiliation.

Dans la seconde situation, votre compagnie de mutuelle ne vous a pas informé du renouvellement tacite de vos garanties. Vous êtes alors en droit de rompre votre contrat immédiatement.

La marche à suivre est la même dans les deux cas. Il s’agit de rédiger une lettre recommandée, dans laquelle vous précisez que vous agissez selon la loi Chatel.

Peut-on arrêter une mutuelle d’entreprise ?

Tout un chacun peut, à un moment donné, remettre en question son choix de complémentaire santé. Que l’on soit employé ou chef d’entreprise, les garanties souscrites peuvent ne plus convenir, pour diverses raisons.

En tant que salarié

Depuis la loi ANI de 2016, les entreprises ont pour obligation de proposer une assurance santé collective à leurs employés, qu’elles financent à 50% minimum. Les salariés doivent alors impérativement y adhérer. Il est donc difficile de résilier cette couverture complémentaire par la suite, sauf en cas de :

  • Départ de l’entreprise (démission, licenciement ou bien départ à la retraite) ;
  • Départ vers l’étranger ;
  • Rattachement obligatoire à la mutuelle de votre conjoint(e) ;
  • Modification de votre contrat, à l’instar d’un passage à temps partiel.

Vous disposez d’un délai de 3 mois à compter de la survenue de l’événement pour formuler votre demande de résiliation à la compagnie de mutuelle. Votre courrier recommandé devra être accompagné d’un justificatif.

En tant qu’employeur

Admettons que vos collaborateurs et vous-même n’êtes pas pleinement satisfaits des prestations de votre complémentaire santé collective. Vous pouvez tout à fait décider d’arrêter cette mutuelle. Pour cela, il vous faudra informer votre assureur en bonne et due forme, à l’aide d’une lettre recommandée.

En règle générale, vous devrez attendre la date d’échéance du contrat pour que votre résiliation soit effective. À noter qu’un préavis de deux mois est souvent requis.

Que devez-vous écrire dans votre lettre de résiliation ?

Afin que votre demande soit prise en compte par votre compagnie de mutuelle, votre lettre doit répondre à certaines exigences. Konpare.fr vous vient en aide en mettant à votre disposition son modèle de lettre de résiliation.

Prénom et nom

Adresse

Votre numéro de téléphone

Votre adresse mail

Le nom de votre assureur

Le nom du destinataire, si vous le connaissez                      Adresse

Références : votre numéro d’adhérent ainsi que le numéro de votre contrat

Objet : résiliation de mon contrat de mutuelle numéro 12345 – lettre recommandée avec accusé de réception

À [ville], le [date],

Madame, Monsieur,

[En raison de : l’arrivée à échéance annuelle de mon contrat, la survenue d’un événement personnel ou professionnel, ma souscription à la complémentaire santé obligatoire de mon entreprise, la hausse du prix de ma cotisation] ou [En application des dispositions prévues par la loi Chatel], je vous informe de ma volonté de mettre fin à mon contrat d’assurance santé complémentaire numéro 12345, souscrit en date du [date].

À cet effet, je vous remercie de bien vouloir prendre en compte le(s) justificatif(s) fourni(s) [préciser la nature du/des document(s) éventuel(s)] et de mettre en œuvre les démarches nécessaires pour que cette résiliation soit effective à compter du [date].

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire parvenir une attestation de radiation ainsi que l’éventuel remboursement des sommes trop-perçues.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Prénom et nom                                              Signature

Et après la résiliation ?

Lorsque vous décidez d’arrêter votre contrat de mutuelle, il est nécessaire d’anticiper la suite des événements afin de bénéficier d’une couverture complémentaire ininterrompue. Cela est d’autant plus important pour les employeurs : ils sont effectivement tenus de protéger leurs salariés au quotidien via la mutuelle d’entreprise.

Pour trouver rapidement l’offre qui répond à tous vos besoins, nous vous invitons à utiliser notre comparateur d’assurance santé 100% gratuit et anonyme. En quelques clics, vous déterminez le niveau de garantie attendu pour chaque grand poste de dépense : ceci nous permet de vous proposer des formules personnalisées au meilleur prix. Vous accédez aux résultats directement, sans avoir à entrer vos coordonnées. Vous pouvez étudier nos propositions en toute autonomie ou bien bénéficier de l’accompagnement de l’un de nos conseillers.

À bientôt sur Konpare.fr pour trouver votre prochaine mutuelle !

 

    Trouvez la mutuelle santé la moins chère en moins de 2 minutes

    Comparer les mutuelles

    les avis de nos clients

    • 4,0

    Des remboursements à la hauteur de vos besoins : verres et montures jusqu’à 800 €, prothèses dentaires jusqu’à 400 %.

    C’est décidé, vous souhaitez quitter votre compagnie de mutuelle afin de bénéficier d’une meilleure offre. Quelles démarches devez-vous effectuer ? Peut-on arrêter sa mutuelle quand on veut ? Konpare.fr vous donne tous les renseignements dont vous aurez besoin pour arrêter votre mutuelle santé.

    Pour quelles raisons peut-on résilier sa complémentaire santé ?

    De nombreuses raisons peuvent vous pousser à rompre votre contrat d’assurance santé complémentaire afin de souscrire à une nouvelle mutuelle qui répond mieux à vos besoins. Intéressons-nous aux diverses situations qui peuvent se présenter.

    Vous devez souscrire à votre mutuelle d’entreprise

    En application de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2016, votre employeur vous demande d’adhérer à la mutuelle collective de votre entreprise. Ce cas de figure peut également se présenter du côté de votre conjoint(e) : il ou elle doit souscrire à la complémentaire santé choisie par son lieu de travail et il vous a désigné comme ayant-droit. Dans ces deux contextes, si vous ne souhaitez pas cumuler deux complémentaires santé, vous devez résilier votre premier contrat.

    Votre situation personnelle ou professionnelle a évolué

    Certains événements de la vie peuvent modifier vos besoins en matière de mutuelle. Prenons l’exemple du mariage. À la suite de votre union, votre époux(se) souhaite vous intégrer à son contrat en tant qu’ayant-droit : vous envisagez donc d’arrêter votre contrat individuel.

    D’autres changements peuvent avoir des conséquences sur votre couverture complémentaire. C’est notamment le cas d’un déménagement, du démarrage d’une nouvelle activité professionnelle, d’un départ à la retraite, d’une cessation définitive d’activité, d’un divorce ou encore du décès d’un ayant-droit.

    Votre compagnie de mutuelle a augmenté ses tarifs

    Vous venez de recevoir un courrier de la part de votre assureur, vous faisant part de la hausse de votre cotisation. Cette augmentation vous semble anormale et vous ne souhaitez pas accorder un tel budget à votre couverture complémentaire. Vous voulez donc mettre fin à votre contrat.

     

    Vous souhaitez bénéficier de garanties étendues et/ou renforcées

    Depuis la souscription de votre contrat, vos besoins en matière de santé ont évolué. Vous estimez que les prestations de votre mutuelle ne vous conviennent plus. Vous aimeriez par exemple vous rendre en cure thermale, mais votre compagnie ne prend pas en charge ce type de dépense. Ainsi, vous souhaitez basculer vers un autre groupe qui propose de telles garanties.

    Vous voulez faire des économies

    À l’aide d’un comparateur en ligne, vous vous êtes renseigné sur quelques complémentaires santés.  Vous avez trouvé des formules similaires à la vôtre, dont le prix est toutefois plus intéressant. Vous projetez d’arrêter le contrat de mutuelle en cours afin de réaliser, à terme, des économies.

    Quand peut-on quitter sa mutuelle ?

    Un contrat de mutuelle est initialement souscrit pour une durée d’un an. Par la suite, il fait l’objet d’une reconduction tacite chaque année. Selon le contexte dans lequel vous vous trouvez, vous pouvez rompre votre contrat à date anniversaire ou plus rarement, en cours d’année.

    Mettre fin à son contrat à date d’échéance

    Les résiliations ont majoritairement lieu aux dates anniversaire des contrats de mutuelle santé. Les personnes qui procèdent ainsi souhaitent généralement changer de mutuelle dans l’objectif de bénéficier d’un meilleur rapport qualité/prix.

    Pour arrêter votre mutuelle à son échéance, il vous faut tout d’abord pouvoir identifier cette période.

    À cet égard, votre compagnie de mutuelle a pour obligation de vous signaler la date limite à laquelle vous pouvez demander à résilier vos garanties. Elle doit donc vous faire parvenir, au minimum 15 jours plus tôt, un courrier à ce sujet. Ces dispositions sont celles de la loi Chatel.

    Quitter sa compagnie de mutuelle hors échéance

    Dans certains contextes, vous pouvez être amené à mettre fin à votre contrat au cours de l’année. C’est notamment le cas si :

    • Votre assureur n’a pas appliqué la loi Chatel ;
    • Vous devez adhérer à la mutuelle obligatoire de votre entreprise ;
    • Vos cotisations augmentent de manière conséquente et injustifiée ;
    • Ou bien vous subissez un important changement personnel ou professionnel.

    Bon à savoir

    Depuis le 1er décembre 2020, vous n’avez plus besoin d’attendre la date d’échéance du contrat pour résilier votre mutuelle.

    En effet, le Sénat a validé le projet de loi visant à faciliter ce processus. Ainsi, depuis l’entrée en vigueur de cette loi, chaque personne justifiant de plus d’un an d’adhésion à sa complémentaire santé peut rompre son contrat à tout moment. Cette démarche ne nécessite aucune justification et est totalement gratuite. Il s’agit de la résiliation infra annuelle.

    Quelles démarches devez-vous réaliser ?

    Pour informer votre assureur de votre volonté d’arrêter votre mutuelle, vous devez rédiger une lettre de résiliation recommandée. Votre courrier doit être adapté à la situation, tant au niveau de son contenu que de sa date d’envoi. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’opter pour l’accusé de réception, qui fait office de preuve en cas de litige.

    Vous rompez votre contrat à date anniversaire

    Dans ce cadre, vous devez tout d’abord prendre connaissance des conditions de résiliation de votre mutuelle. Vous y trouverez notamment le délai de préavis, que vous êtes tenu de respecter. En règle générale, il s’étend sur une période de deux mois.

    Pour que votre résiliation soit effective, vous devez donc envoyer votre courrier recommandé au minimum deux mois avant la date d’échéance du contrat. Il faut souligner que c’est le jour de l’envoi qui fait foi, grâce au cachet de la Poste.

    Voici les éléments qui doivent figurer dans votre lettre :

    • Votre prénom et votre nom ;
    • L’adresse de votre domicile ;
    • Votre numéro de téléphone ainsi que votre adresse mail ;
    • Votre numéro d’adhérent, accompagné du numéro de contrat ;
    • Le nom et l’adresse de votre assureur ;
    • Et enfin, le contexte de la résiliation, c’est-à-dire que vous souhaitez arrêter votre mutuelle avant son renouvellement automatique.

    Sachez que vous n’êtes pas dans l’obligation de vous justifier davantage.

    Vous quittez votre mutuelle en cours d’année

    Les démarches de résiliation diffèrent quelque peu selon la situation dans laquelle vous vous trouvez.

    Vous souscrivez à la mutuelle de votre entreprise

    Dès que possible, prévenez votre assureur que vous devez adhérer au contrat collectif de votre lieu de travail, au moyen d’une lettre recommandée.

    Joignez à votre courrier les justificatifs suivants :

    • Un certificat de souscription à la mutuelle d’entreprise ;
    • Et une attestation rédigée par votre employeur, dans laquelle il déclare que l’adhésion est obligatoire.

    Dans ce contexte, vous n’avez pas de préavis à effectuer. En effet, votre premier contrat prend fin dès que le second débute.

    Vous souhaitez arrêter votre mutuelle en raison d’un changement de situation

    Lorsqu’un tel événement survient, vous disposez de 3 mois pour formuler votre demande de résiliation auprès de votre assureur. Votre courrier doit être accompagné d’un justificatif.

    Votre radiation sera effective après 1 mois de préavis.

    Vous demandez à résilier compte tenu de la hausse du prix du contrat

    Si l’augmentation de votre cotisation n’est pas liée à la modification de votre offre vers une formule renforcée, à l’élévation globale des taxes ou encore à une pénalité, vous pouvez demander la révocation de votre contrat de mutuelle. Faites parvenir votre lettre à votre assureur dans les 15 jours suivants la réception de l’avis de hausse tarifaire.

    Vous résiliez dans le cadre de la loi Chatel

    Vous pouvez vous trouver dans deux situations distinctes.

    Dans la première, votre compagnie de mutuelle vous fait parvenir votre avis d’échéance avec du retard. Par conséquent, vous disposez d’un délai supplémentaire de 20 jours pour effectuer votre demande de résiliation.

    Dans la seconde situation, votre compagnie de mutuelle ne vous a pas informé du renouvellement tacite de vos garanties. Vous êtes alors en droit de rompre votre contrat immédiatement.

    La marche à suivre est la même dans les deux cas. Il s’agit de rédiger une lettre recommandée, dans laquelle vous précisez que vous agissez selon la loi Chatel.

    Peut-on arrêter une mutuelle d’entreprise ?

    Tout un chacun peut, à un moment donné, remettre en question son choix de complémentaire santé. Que l’on soit employé ou chef d’entreprise, les garanties souscrites peuvent ne plus convenir, pour diverses raisons.

    En tant que salarié

    Depuis la loi ANI de 2016, les entreprises ont pour obligation de proposer une assurance santé collective à leurs employés, qu’elles financent à 50% minimum. Les salariés doivent alors impérativement y adhérer. Il est donc difficile de résilier cette couverture complémentaire par la suite, sauf en cas de :

    • Départ de l’entreprise (démission, licenciement ou bien départ à la retraite) ;
    • Départ vers l’étranger ;
    • Rattachement obligatoire à la mutuelle de votre conjoint(e) ;
    • Modification de votre contrat, à l’instar d’un passage à temps partiel.

    Vous disposez d’un délai de 3 mois à compter de la survenue de l’événement pour formuler votre demande de résiliation à la compagnie de mutuelle. Votre courrier recommandé devra être accompagné d’un justificatif.

    En tant qu’employeur

    Admettons que vos collaborateurs et vous-même n’êtes pas pleinement satisfaits des prestations de votre complémentaire santé collective. Vous pouvez tout à fait décider d’arrêter cette mutuelle. Pour cela, il vous faudra informer votre assureur en bonne et due forme, à l’aide d’une lettre recommandée.

    En règle générale, vous devrez attendre la date d’échéance du contrat pour que votre résiliation soit effective. À noter qu’un préavis de deux mois est souvent requis.

    Que devez-vous écrire dans votre lettre de résiliation ?

    Afin que votre demande soit prise en compte par votre compagnie de mutuelle, votre lettre doit répondre à certaines exigences. Konpare.fr vous vient en aide en mettant à votre disposition son modèle de lettre de résiliation.

    Prénom et nom

    Adresse

    Votre numéro de téléphone

    Votre adresse mail

    Le nom de votre assureur

    Le nom du destinataire, si vous le connaissez                      Adresse

    Références : votre numéro d’adhérent ainsi que le numéro de votre contrat

    Objet : résiliation de mon contrat de mutuelle numéro 12345 – lettre recommandée avec accusé de réception

    À [ville], le [date],

    Madame, Monsieur,

    [En raison de : l’arrivée à échéance annuelle de mon contrat, la survenue d’un événement personnel ou professionnel, ma souscription à la complémentaire santé obligatoire de mon entreprise, la hausse du prix de ma cotisation] ou [En application des dispositions prévues par la loi Chatel], je vous informe de ma volonté de mettre fin à mon contrat d’assurance santé complémentaire numéro 12345, souscrit en date du [date].

    À cet effet, je vous remercie de bien vouloir prendre en compte le(s) justificatif(s) fourni(s) [préciser la nature du/des document(s) éventuel(s)] et de mettre en œuvre les démarches nécessaires pour que cette résiliation soit effective à compter du [date].

    Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire parvenir une attestation de radiation ainsi que l’éventuel remboursement des sommes trop-perçues.

    Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

    Prénom et nom                                              Signature

    Et après la résiliation ?

    Lorsque vous décidez d’arrêter votre contrat de mutuelle, il est nécessaire d’anticiper la suite des événements afin de bénéficier d’une couverture complémentaire ininterrompue. Cela est d’autant plus important pour les employeurs : ils sont effectivement tenus de protéger leurs salariés au quotidien via la mutuelle d’entreprise.

    Pour trouver rapidement l’offre qui répond à tous vos besoins, nous vous invitons à utiliser notre comparateur d’assurance santé 100% gratuit et anonyme. En quelques clics, vous déterminez le niveau de garantie attendu pour chaque grand poste de dépense : ceci nous permet de vous proposer des formules personnalisées au meilleur prix. Vous accédez aux résultats directement, sans avoir à entrer vos coordonnées. Vous pouvez étudier nos propositions en toute autonomie ou bien bénéficier de l’accompagnement de l’un de nos conseillers.

    À bientôt sur Konpare.fr pour trouver votre prochaine mutuelle !