Mutuelle Dentaire

Konpare sort les crocs pour négocier pour vous les meilleures mutuelles dentaires

Comparer les mutuelles
  • 4,2
Calculé à partir de 81 avis

Les soins dentaires sont très imprévisibles et requièrent une prise en charge rapide. De plus, pour accéder à un traitement de qualité, des sommes importantes sont à débourser. Pourtant, la santé dentaire est classée parmi les soins les plus mal remboursés par le régime obligatoire.

À cet effet, qu’est-ce qu’une mutuelle dentaire ? Quelle est la nécessité de souscrire à une telle offre ? Quels sont les remboursements de la sécurité sociale pour les soins dentaires ? Quelle est la part de la mutuelle dentaire ?

Autant de questions qui feront l’objet de la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une mutuelle dentaire ?

Une mutuelle santé avec prise en charge des frais dentaires permet de prendre le relais sur la couverture des soins dentaires sur lesquelles la sécurité sociale intervient faiblement ou pas du tout. Étant donné que les dépenses relatives à ces soins sont élevées, le recours à des mutuelles santés avec de bonnes prestations en dentaire s’avère très utile.

Souscription à une mutuelle dentaire : Quelle est la nécessité pour vous ?

L'on ne pense très souvent au dentiste ou aux soins dentaires qu’à partir du moment où on commence à avoir mal aux dents. Pourtant, il est important de prévoir une assurance santé dentaire à l’avance afin d’éviter les mauvaises surprises.

Outre cela, il est à constater que certains professionnels de santé dentaire appliquent des tarifs libres conduisant généralement à des dépassements d'honoraires et réduisant ainsi la part des charges remboursées par l’assurance maladie.

Ainsi, les frais restants peuvent se révéler important, d’où l’intérêt de souscrire une mutuelle santé qui prend en charge le volet dentaire.

Soins dentaires : Quels remboursements par la sécurité sociale ?

Se souvenir de sa santé dentaire seulement quand le mal est déjà présent est une grave erreur à éviter. Sachant en plus que le remboursement dentaire par la sécurité sociale est insignifiant pour certains soins et quasi inexistant pour d'autres (dépassements d'honoraires, orthodontie adulte).

Examinons ensemble quelques prestations remboursées par la sécurité sociale.

Consultation chez un chirurgien ou chez un dentiste : évaluation du remboursement

Le prix de la consultation chez un dentiste dépend de la spécialité du professionnel qui vous prend en charge (chirurgien-dentiste, orthodontiste, etc.), du secteur d’activité dans lequel il évolue (conventionné ou non). Il faut à cet effet relever que les dentistes conventionnés pratiquent les tarifs de l’assurance maladie (tarifs conventionnés).

Quels remboursements pour des prothèses dentaires ?

Pour qu’ils soient à la portée du plus grand nombre, les tarifs de certains actes prothétiques ont été réformés et plafonnés depuis janvier 2019. Il s’agit de la réforme 100% santé (entré en vigueur le 1er janvier 2020 pour le dentaire), avec pour objectif de résoudre le problème de renoncement aux soins dans les domaines où la prise en charge est très onéreuse, à savoir l’audioprothèse, les prothèses dentaires, et l’optique.

Il existe plusieurs niveaux de remboursement des frais liés aux soins dentaires. À ce niveau, la réforme est relative à la couverture de frais liés aux prothèses dentaires. C’est pourquoi la base de remboursement de la sécurité sociale a reçu une amélioration à travers la création de 3 niveaux de prise en charge:

  • Le panier « sans reste à charge » encore appelé panier 100% santé : Dans ce panier, les coûts des prothèses sont entièrement couverts par la sécurité sociale.
  • Le panier à tarifs maîtrisés : On assiste ici à un plafonnement des tarifs ayant pour but de réduire la part restante au patient
  • Le panier à tarifs libres : Ici, il n’existe pas de plafonnement de tarifs. La part restante au patient peut être importante et est fonction de la formule de complémentaire santé détenue par le patient.

Autres détails de remboursement prothétiques.

Un complément du panier 100% santé est prévu en 2021(accompagné d’une couverture totale de certaines prothèses amovibles) ; pour ce qui est du tarif du panier maîtrisé, un complément est prévu pour 2021 avec une finalisation en 2022.

Traitement de l’orthodontie : quelle est la part de remboursement de la sécurité sociale

La couverture de la sécurité sociale n’est applicable ici que sous les conditions suivantes :

  • L’envoi d’une demande préalable à la caisse de l’assurance maladie
  • Commencer les soins avant l’âge de 16 ans

Une fois la demande validée, la durée de validité de l’accord de la sécurité sociale est de 6 mois.

Par ailleurs, la prise en charge de l’orthodontie varie en fonction du prix de l’acte :

  • Elle est évaluée à 70% du tarif de responsabilité pour les actes coûtant moins de 120 €
  • Et de 100% du tarif de responsabilité pour les actes coûtant plus de 120 €

Traitement d'orthodontie Honoraires Tarif de base sécu Taux de remboursement sécu Montant de remboursement sécu
Traitement par semestre (6 semestres max) Libres 193,50 € 100 % 193,50 €
Séance de surveillance (2 séances max/semestre) Libres 10,75 € 70 % 7,53 €
Appareil de contention 1re année Libres 161,25 € 100 % 161,25 €
Appareil de contention 2e année Libres 107,50 € 70 % 75,25 €

Au-delà de la part couverte par la sécurité sociale, les frais restants sont susceptibles d’être prises en charge par la mutuelle dentaire.

Soins dentaires : Quelle est la part qui revient à la mutuelle dentaire ?

La part remboursée par votre mutuelle dentaire est égale au solde du tarif facturé par le dentiste après le remboursement de l’assurance maladie. De plus, les proportions remboursées sont également fonction de la formule choisie auprès de votre complémentaire santé. Ceci étant également valable en cas de dépassement d’honoraires facturés par le dentiste.

Mutuelle dentaire : comment sont calculés les remboursements ?

Pour mieux faire face au ticket modérateur qui représente les 30% du tarif conventionnel non couvert par la sécurité sociale, et prendre également en charge les dépassements d’honoraire, une souscription à une bonne mutuelle dentaire est indispensable.

Ainsi, vous aurez le choix entre plusieurs formules :

  • Des remboursements par pourcentage de la BRSS : Ce pourcentage varie selon les mutuelles et est généralement situé entre 150% et 600% du tarif de convention
  • Des remboursements en taux forfaitaire : dans le but de mieux communiquer sur leurs tableaux de remboursement, la majeure partie des assureurs choisissent de proposer des couvertures forfaitaires par année d’assurance.
  • Option de remboursement en pourcentage et en euros : Il s’agit très souvent d’un pourcentage de couverture du tarif de base auquel est additionné un forfait fixe complémentaire.

Mutuelle dentaire : exemple de remboursement d’un implant dentaire

Très souvent, les mutuelles dentaires se chargent de couvrir le complément de la couronne placée sous la dent. En ce qui concerne l’implant :

  • Certaines mutuelles prennent en charge la couverture à plus de 150% du tarif conventionné
  • D’autres compagnies choisissent plutôt d’octroyer un forfait annuel à l’assuré

Exemple1 : Remboursement implants dentaires

Prenons un exemple : Vous avez une mutuelle qui prend en charge le volet dentaire à hauteur de 300% de la BRSS, avec un forfait implant non remboursé de 400€, et vous souhaitez avoir recours à la pose d’un implant dentaire évalué à 1800 € avec couronne à 650 €, un pilier à 550€ et un implant à 600€. À cet effet, Voici la façon intervient le volet dentaire de votre contrat de mutuelle santé :

  • La part qui revient à la sécurité sociale et évaluée à hauteur de 70% de la BRSS (107,50 €) est égale à 107,50 x 70% = 75,25 € qui correspondent au complément de la couronne
  • Remboursement de votre mutuelle dentaire à hauteur de 300% de la BRSS à savoir 247,25 € complément du remboursement de la sécurité sociale pour la couronne.
  • Ajout d’une couverture forfaitaire de 400 € pour la partie non prise en charge par la sécurité sociale.
  • Reste à votre charge : 1077.50 €.

Exemple 2 : Remboursement implantologie par forfait annuel

Pour vous aider à mieux comprendre, voici un exemple de forfait annuel proposé par 2 mutuelles différentes.

Mutuelle Offre Remboursement (€/an) Cotisation annuelle
Mutuelle 1 Formule 1 350 € 96,24 €
Mutuelle 1 Formule 2 450 € 123,82 €
Mutuelle 2 Formule 1 210 € 142,70€

Il devient donc clair que chaque mutuelle possède un fonctionnement qui lui est propre en matière de remboursement des implants dentaires. Voilà pourquoi il est important de bien définir vos attentes et d’utiliser les outils appropriés pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Trouver une bonne mutuelle dentaire grâce au comparateur d’assurance

Pour trouver la meilleure mutuelle dentaire pour votre profil, c'est-à-dire une offre adaptable à vos besoins, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance et bénéficier de plusieurs avantages :

  • Gratuité de la comparaison et du conseil
  • Sans engagement

Si vous recherchez une mutuelle dentaire, utilisez notre comparateur. Remplissez les champs requis et envoyez votre demande. Une réponse vous sera envoyée en quelques minutes avec les meilleures offres du marché et en fonction de votre profil.

Remboursement des prothèses dentaires jusqu’à 400% - des niveaux de couverture à la hauteur de vos besoins.

Comparer les mutuelles