Peut-on cumuler 2 mutuelles santés ?

Konpare analyse la question pour vous et vous guide dans votre choix de votre complémentaire santé

 

C’est un fait : certains frais liés à la santé peuvent s’avérer conséquents. Afin de limiter ces dépenses et ainsi préserver votre situation financière, vous vous demandez s’il est possible de cumuler 2 mutuelles.

En d’autres termes, peut-on cumuler 2 mutuelles santés ? Aspect législatif, avantages, inconvénients et conditions de remboursement : votre comparateur en ligne Konpare.fr répond à vos questions.

 

Cumuler 2 mutuelles : est-ce possible ?

 

Une même personne peut tout à fait souscrire à plusieurs couvertures santés. Il peut s’agir : 

  • De deux offres de mutuelles classiques, qui peuvent se superposer ou se compenser ;
  • D’une 1ère mutuelle standard, auquel on ajoute une surcomplémentaire santé qui peut compléter la prise en charge initiale.

Pour l’assuré, l’objectif d’une telle démarche est de bénéficier d’une couverture optimale, qui va limiter ou bien supprimer le reste à charge.

Pour autant, le cumul de mutuelles est une pratique encadrée. Elle a lieu uniquement sous réserve que certaines conditions soient réunies.

Il faut également souligner que cette alternative n’est pas forcément adaptée à toutes les personnes et à tous les contextes. Elle peut ainsi s’avérer judicieuse pour un individu et manquer de cohérence pour un autre.

 

Est-il légal de disposer de 2 mutuelles ?

 

À l’heure actuelle, il n’existe aucun texte de loi visant à interdire à une même personne de cumuler 2 mutuelles. Cette démarche est donc tout à fait légale, sous réserve de respecter certains principes.

 

Un rattachement unique à l’organisme de Sécurité sociale

 

Si vous décidez de souscrire deux contrats de mutuelle santé, vous ne pourrez en déclarer qu’un seul auprès de votre organisme de Sécurité sociale. Vous devez donc déterminer quelle complémentaire vous offre le meilleur niveau de protection afin de la relier à l’assurance maladie.

Cette règle impacte également la télétransmission des données. Ce système permet aux organismes de Sécurité sociale et aux différentes mutuelles de communiquer, évitant des démarches administratives aux assurés.

Il faut savoir que vous ne pourrez pas bénéficier de la télétransmission pour vos deux contrats de mutuelle. En effet, votre caisse d’assurance maladie effectuera la télétransmission des données uniquement vers la complémentaire à laquelle elle est rattachée. Une intervention de votre part sera nécessaire dans l’objectif de solliciter votre seconde mutuelle. 

 

Des remboursements plafonnés

 

Cumuler 2 mutuelles peut vous permettre d’optimiser vos remboursements santé. Toutefois, le total des sommes reçues ne peut excéder la dépense de base. 

Tout d’abord, vous percevez une première indemnisation par votre organisme de Sécurité sociale. La télétransmission vers la mutuelle principale s’effectue et vous recevez ensuite un second dédommagement. Deux cas de figure se présentent alors :

  • On vous rembourse à hauteur de la dépense initiale, dans ce cas vous ne faîtes pas appel à votre 2ème mutuelle ou à votre surcomplémentaire santé ;
  • votre 1ère mutuelle vous indemnise de manière partielle, vous pouvez donc transmettre les justificatifs à votre seconde complémentaire pour un remboursement additionnel.

Prenons l’exemple concret d’une consultation chez l’ostéopathe. Cette prestation appartient à la catégorie « médecine douce ». Par conséquent, l’assurance maladie ne la prend pas en charge.

La séance vous coûte 60,00 €. Vous transmettez la facture à votre mutuelle principale, qui vous verse une indemnisation forfaitaire de 40,00 €. Votre surcomplémentaire prévoit également un remboursement pour ce type de soin, qui peut aller jusqu’à 50,00 € par séance. Sur présentation des justificatifs, l’organisme vous verse donc 20,00 € : vous percevez un remboursement intégral.

 

 

Pourquoi cumuler 2 mutuelles ?

 

Selon la situation dans laquelle vous vous trouvez, le cumul de mutuelle peut vous permettre de disposer d’une assurance santé plus étendue. Ainsi, vous percevez une meilleure indemnisation. Souscrire à une surcomplémentaire santé peut donc aider à se mettre à l’abri d’éventuels restes à charge.

 

Bénéficier de garanties élargies

 

Certaines personnes décident de souscrire à deux mutuelles santés afin d’obtenir une protection complète et performante. Souvent, la mutuelle initiale est jugée insuffisante au regard des besoins, notamment en ce qui concerne l’optique, les soins dentaires ou la médecine douce. La deuxième mutuelle vient alors renforcer la première, en offrant des prestations complémentaires utiles à l’assuré. 

 

Disposer de meilleurs remboursements

 

Lorsque l’on fait le choix de cumuler 2 mutuelles, c’est avant tout pour limiter au maximum et même supprimer le reste à charge de ses frais de santé. En d’autres termes, les assurés qui ont recours à ce type de souscription souhaitent limiter l’impact des frais médicaux sur leurs finances. 

Certaines personnes ont recours à cette démarche lorsqu’un problème de santé spécifique est identifié. Le trouble en question peut effectivement engendrer des dépenses si la couverture n’est pas optimale. D’autres préfèrent anticiper une éventuelle pathologie : ils prennent cette décision dans un esprit préventif. Mais est-ce vraiment judicieux ?

 

Une solution réellement économique ?

 

Cumuler 2 mutuelles c’est aussi devoir régler deux cotisations : cela représente souvent un budget conséquent. Avant de vous lancer, tâchez de répondre à la question suivante : est-ce que les remboursements à venir compenseront-ils le coût des deux complémentaires santé ?

Renseignez-vous également du côté de votre mutuelle actuelle. Une formule offrant des garanties renforcées pourrait éventuellement vous convenir.

Si vous en avez la possibilité, envisagez un changement de compagnie pour bénéficier d’une offre plus adaptée au meilleur prix. À cet égard, Konpare.fr vous permet de comparer de nombreuses offres qui tiennent compte de votre situation et de vos besoins.

 

Dans quel cas une deuxième mutuelle peut-elle s’avérer nécessaire ?

 

Dans certaines situations, cumuler 2 mutuelles représente une alternative intéressante. Voici deux exemples concrets :

 

Votre mutuelle d’entreprise ne vous convient pas

 

En tant que salarié, vous êtes soumis à la mutuelle santé obligatoire de votre entreprise. Selon la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) de 2016, votre employeur prend en charge au minimum 50% de la cotisation.

Il a toutefois opté pour une formule correspondant au panier de soins minimum. Or, vous avez des besoins soutenus concernant l’optique et les soins dentaires. Vous craignez donc de vous retrouver fréquemment face à un reste à charge non négligeable. 

Dans ce genre de contexte, la souscription à une surcomplémentaire santé (également appelée sur-mutuelle ou encore mutuelle de 3ème niveau) ou à une deuxième mutuelle s’avère généralement pertinente. 

 

Vous avez des besoins de santé spécifiques

 

Vous souffrez d’un problème de santé chronique. Afin de vous soigner de manière optimale, des consultations et des soins divers sont régulièrement nécessaires. Cependant, le remboursement de la sécurité sociale et de votre complémentaire santé ne couvre ces actes que partiellement. Cumuler 2 mutuelles santés vous permettrait très probablement de bénéficier de meilleurs remboursements.

 

Comment perçoit-on un remboursement lorsque l’on dispose de 2 mutuelles ?

 

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter.

 

La Sécurité sociale et la mutuelle principale prennent en charge le soin de manière partielle

 

Vous vous rendez chez un spécialiste sur recommandation de votre médecin traitant. À la fin de la consultation, vous réglez 82,00 €.

Votre caisse d’assurance maladie effectue un premier versement de 26,00 € en votre faveur. Ces informations sont ensuite transmises à votre première mutuelle. Elle vous indemnise à hauteur de 50,00 €.

Vous constatez alors que le reste à charge s’élève à 6,00 €. Dans cet exemple, cumuler 2 mutuelles vous permet de bénéficier d’un remboursement intégral. Il vous faut alors fournir à la seconde mutuelle les relevés de prestation, par voie informatique ou postale et elle prendra en charge le montant restant. Il est à noter que les délais de traitement sont allongés du fait de l’absence de télétransmission.

 

Une consultation non remboursée par l’assurance maladie

 

Vous avez rendez-vous avec un psychologue libéral. La séance vous coûte 55,00 €. Étant donné que ce professionnel exerce au sein de son propre cabinet, la Sécurité sociale ne peut vous indemniser. Vous adresserez donc la facture à votre complémentaire santé principale.

L’organisme contribue à vos dépenses à hauteur de 40,00 €. Ainsi, 15,00 € restent à votre charge. Mais, si vous disposez de 2 mutuelles, vous pourrez envoyer la facture et le décompte de prestation à votre surcomplémentaire, qui vous versera donc les 15,00 € restants. Vous percevez donc un remboursement complet.

 

La Sécurité sociale et/ou la première mutuelle rembourse(nt) totalement l’acte

 

Reprenons l’exemple précédent, la séance chez le psychologue. Si votre mutuelle principale vous indemnise directement à hauteur de 55,00 €, il est inutile de contacter votre deuxième mutuelle. En effet, vous ne pouvez percevoir une somme supérieure à la dépense engagée.

Dans la première situation, vous aviez payé 82,00 € la consultation chez le spécialiste. Vous aviez perçu 26,00 € de la part de votre caisse d’assurance maladie. Si votre première mutuelle vous dédommageait plutôt de 56,00 €, vous seriez intégralement remboursé. Vous ne pourriez donc pas non plus solliciter votre surcomplémentaire santé.

 

Avantages et inconvénients du cumul de complémentaires santé

 

La décision de cumuler 2 mutuelles doit faire suite à un temps de réflexion. Des calculs sont effectivement nécessaires pour évaluer le bien-fondé de la démarche. Le fait d’être remboursé intégralement de vos dépenses de santé va-t-il compenser le montant des deux cotisations ?

Dans certaines situations bien spécifiques, bénéficier d’une seconde mutuelle est une solution intéressante. Néanmoins, dans la plupart des cas, cette alternative reste trop onéreuse. Le choix d’une surcomplémentaire santé, qui viendrait compléter les garanties de votre première mutuelle, peut s’avérer plus pertinent.

Enfin, vous pouvez envisager d’autres possibilités avec Konpare.fr : un changement pour une formule aux garanties élargies ou une autre compagnie.

AvantagesInconvénients
Cette démarche est légaleVous ne pouvez déclarer qu’une seule mutuelle à la Sécurité sociale
Elle permet de bénéficier d’une couverture étendue et renforcéeLa télétransmission des données fonctionne donc uniquement pour la complémentaire principale
Elle va limiter ou bien supprimer le reste à chargePour percevoir un remboursement de la deuxième mutuelle, des démarches administratives sont nécessaires
Une surcomplémentaire santé peut venir renforcer une mutuelle obligatoire d’entrepriseL’indemnisation ne vous parvient pas aussi rapidement qu’avec la télétransmission
 Vous devez régler deux cotisations

    Trouvez la mutuelle santé la moins chère en moins de 2 minutes

    Comparer les mutuelles

    L'avis de nos clients

    • 4,2
    Calculé à partir de 81 avis

    Verres et montures jusqu’à 800€, prothèses dentaires jusqu’à 400% - des remboursements à la hauteur de vos besoins.

     

    C’est un fait : certains frais liés à la santé peuvent s’avérer conséquents. Afin de limiter ces dépenses et ainsi préserver votre situation financière, vous vous demandez s’il est possible de cumuler 2 mutuelles.

    En d’autres termes, peut-on cumuler 2 mutuelles santés ? Aspect législatif, avantages, inconvénients et conditions de remboursement : votre comparateur en ligne Konpare.fr répond à vos questions.

     

    Cumuler 2 mutuelles : est-ce possible ?

     

    Une même personne peut tout à fait souscrire à plusieurs couvertures santés. Il peut s’agir : 

    • De deux offres de mutuelles classiques, qui peuvent se superposer ou se compenser ;
    • D’une 1ère mutuelle standard, auquel on ajoute une surcomplémentaire santé qui peut compléter la prise en charge initiale.

    Pour l’assuré, l’objectif d’une telle démarche est de bénéficier d’une couverture optimale, qui va limiter ou bien supprimer le reste à charge.

    Pour autant, le cumul de mutuelles est une pratique encadrée. Elle a lieu uniquement sous réserve que certaines conditions soient réunies.

    Il faut également souligner que cette alternative n’est pas forcément adaptée à toutes les personnes et à tous les contextes. Elle peut ainsi s’avérer judicieuse pour un individu et manquer de cohérence pour un autre.

     

    Est-il légal de disposer de 2 mutuelles ?

     

    À l’heure actuelle, il n’existe aucun texte de loi visant à interdire à une même personne de cumuler 2 mutuelles. Cette démarche est donc tout à fait légale, sous réserve de respecter certains principes.

     

    Un rattachement unique à l’organisme de Sécurité sociale

     

    Si vous décidez de souscrire deux contrats de mutuelle santé, vous ne pourrez en déclarer qu’un seul auprès de votre organisme de Sécurité sociale. Vous devez donc déterminer quelle complémentaire vous offre le meilleur niveau de protection afin de la relier à l’assurance maladie.

    Cette règle impacte également la télétransmission des données. Ce système permet aux organismes de Sécurité sociale et aux différentes mutuelles de communiquer, évitant des démarches administratives aux assurés.

    Il faut savoir que vous ne pourrez pas bénéficier de la télétransmission pour vos deux contrats de mutuelle. En effet, votre caisse d’assurance maladie effectuera la télétransmission des données uniquement vers la complémentaire à laquelle elle est rattachée. Une intervention de votre part sera nécessaire dans l’objectif de solliciter votre seconde mutuelle. 

     

    Des remboursements plafonnés

     

    Cumuler 2 mutuelles peut vous permettre d’optimiser vos remboursements santé. Toutefois, le total des sommes reçues ne peut excéder la dépense de base. 

    Tout d’abord, vous percevez une première indemnisation par votre organisme de Sécurité sociale. La télétransmission vers la mutuelle principale s’effectue et vous recevez ensuite un second dédommagement. Deux cas de figure se présentent alors :

    • On vous rembourse à hauteur de la dépense initiale, dans ce cas vous ne faîtes pas appel à votre 2ème mutuelle ou à votre surcomplémentaire santé ;
    • votre 1ère mutuelle vous indemnise de manière partielle, vous pouvez donc transmettre les justificatifs à votre seconde complémentaire pour un remboursement additionnel.

    Prenons l’exemple concret d’une consultation chez l’ostéopathe. Cette prestation appartient à la catégorie « médecine douce ». Par conséquent, l’assurance maladie ne la prend pas en charge.

    La séance vous coûte 60,00 €. Vous transmettez la facture à votre mutuelle principale, qui vous verse une indemnisation forfaitaire de 40,00 €. Votre surcomplémentaire prévoit également un remboursement pour ce type de soin, qui peut aller jusqu’à 50,00 € par séance. Sur présentation des justificatifs, l’organisme vous verse donc 20,00 € : vous percevez un remboursement intégral.

     

     

    Pourquoi cumuler 2 mutuelles ?

     

    Selon la situation dans laquelle vous vous trouvez, le cumul de mutuelle peut vous permettre de disposer d’une assurance santé plus étendue. Ainsi, vous percevez une meilleure indemnisation. Souscrire à une surcomplémentaire santé peut donc aider à se mettre à l’abri d’éventuels restes à charge.

     

    Bénéficier de garanties élargies

     

    Certaines personnes décident de souscrire à deux mutuelles santés afin d’obtenir une protection complète et performante. Souvent, la mutuelle initiale est jugée insuffisante au regard des besoins, notamment en ce qui concerne l’optique, les soins dentaires ou la médecine douce. La deuxième mutuelle vient alors renforcer la première, en offrant des prestations complémentaires utiles à l’assuré. 

     

    Disposer de meilleurs remboursements

     

    Lorsque l’on fait le choix de cumuler 2 mutuelles, c’est avant tout pour limiter au maximum et même supprimer le reste à charge de ses frais de santé. En d’autres termes, les assurés qui ont recours à ce type de souscription souhaitent limiter l’impact des frais médicaux sur leurs finances. 

    Certaines personnes ont recours à cette démarche lorsqu’un problème de santé spécifique est identifié. Le trouble en question peut effectivement engendrer des dépenses si la couverture n’est pas optimale. D’autres préfèrent anticiper une éventuelle pathologie : ils prennent cette décision dans un esprit préventif. Mais est-ce vraiment judicieux ?

     

    Une solution réellement économique ?

     

    Cumuler 2 mutuelles c’est aussi devoir régler deux cotisations : cela représente souvent un budget conséquent. Avant de vous lancer, tâchez de répondre à la question suivante : est-ce que les remboursements à venir compenseront-ils le coût des deux complémentaires santé ?

    Renseignez-vous également du côté de votre mutuelle actuelle. Une formule offrant des garanties renforcées pourrait éventuellement vous convenir.

    Si vous en avez la possibilité, envisagez un changement de compagnie pour bénéficier d’une offre plus adaptée au meilleur prix. À cet égard, Konpare.fr vous permet de comparer de nombreuses offres qui tiennent compte de votre situation et de vos besoins.

     

    Dans quel cas une deuxième mutuelle peut-elle s’avérer nécessaire ?

     

    Dans certaines situations, cumuler 2 mutuelles représente une alternative intéressante. Voici deux exemples concrets :

     

    Votre mutuelle d’entreprise ne vous convient pas

     

    En tant que salarié, vous êtes soumis à la mutuelle santé obligatoire de votre entreprise. Selon la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) de 2016, votre employeur prend en charge au minimum 50% de la cotisation.

    Il a toutefois opté pour une formule correspondant au panier de soins minimum. Or, vous avez des besoins soutenus concernant l’optique et les soins dentaires. Vous craignez donc de vous retrouver fréquemment face à un reste à charge non négligeable. 

    Dans ce genre de contexte, la souscription à une surcomplémentaire santé (également appelée sur-mutuelle ou encore mutuelle de 3ème niveau) ou à une deuxième mutuelle s’avère généralement pertinente. 

     

    Vous avez des besoins de santé spécifiques

     

    Vous souffrez d’un problème de santé chronique. Afin de vous soigner de manière optimale, des consultations et des soins divers sont régulièrement nécessaires. Cependant, le remboursement de la sécurité sociale et de votre complémentaire santé ne couvre ces actes que partiellement. Cumuler 2 mutuelles santés vous permettrait très probablement de bénéficier de meilleurs remboursements.

     

    Comment perçoit-on un remboursement lorsque l’on dispose de 2 mutuelles ?

     

    Plusieurs cas de figure peuvent se présenter.

     

    La Sécurité sociale et la mutuelle principale prennent en charge le soin de manière partielle

     

    Vous vous rendez chez un spécialiste sur recommandation de votre médecin traitant. À la fin de la consultation, vous réglez 82,00 €.

    Votre caisse d’assurance maladie effectue un premier versement de 26,00 € en votre faveur. Ces informations sont ensuite transmises à votre première mutuelle. Elle vous indemnise à hauteur de 50,00 €.

    Vous constatez alors que le reste à charge s’élève à 6,00 €. Dans cet exemple, cumuler 2 mutuelles vous permet de bénéficier d’un remboursement intégral. Il vous faut alors fournir à la seconde mutuelle les relevés de prestation, par voie informatique ou postale et elle prendra en charge le montant restant. Il est à noter que les délais de traitement sont allongés du fait de l’absence de télétransmission.

     

    Une consultation non remboursée par l’assurance maladie

     

    Vous avez rendez-vous avec un psychologue libéral. La séance vous coûte 55,00 €. Étant donné que ce professionnel exerce au sein de son propre cabinet, la Sécurité sociale ne peut vous indemniser. Vous adresserez donc la facture à votre complémentaire santé principale.

    L’organisme contribue à vos dépenses à hauteur de 40,00 €. Ainsi, 15,00 € restent à votre charge. Mais, si vous disposez de 2 mutuelles, vous pourrez envoyer la facture et le décompte de prestation à votre surcomplémentaire, qui vous versera donc les 15,00 € restants. Vous percevez donc un remboursement complet.

     

    La Sécurité sociale et/ou la première mutuelle rembourse(nt) totalement l’acte

     

    Reprenons l’exemple précédent, la séance chez le psychologue. Si votre mutuelle principale vous indemnise directement à hauteur de 55,00 €, il est inutile de contacter votre deuxième mutuelle. En effet, vous ne pouvez percevoir une somme supérieure à la dépense engagée.

    Dans la première situation, vous aviez payé 82,00 € la consultation chez le spécialiste. Vous aviez perçu 26,00 € de la part de votre caisse d’assurance maladie. Si votre première mutuelle vous dédommageait plutôt de 56,00 €, vous seriez intégralement remboursé. Vous ne pourriez donc pas non plus solliciter votre surcomplémentaire santé.

     

    Avantages et inconvénients du cumul de complémentaires santé

     

    La décision de cumuler 2 mutuelles doit faire suite à un temps de réflexion. Des calculs sont effectivement nécessaires pour évaluer le bien-fondé de la démarche. Le fait d’être remboursé intégralement de vos dépenses de santé va-t-il compenser le montant des deux cotisations ?

    Dans certaines situations bien spécifiques, bénéficier d’une seconde mutuelle est une solution intéressante. Néanmoins, dans la plupart des cas, cette alternative reste trop onéreuse. Le choix d’une surcomplémentaire santé, qui viendrait compléter les garanties de votre première mutuelle, peut s’avérer plus pertinent.

    Enfin, vous pouvez envisager d’autres possibilités avec Konpare.fr : un changement pour une formule aux garanties élargies ou une autre compagnie.

    AvantagesInconvénients
    Cette démarche est légaleVous ne pouvez déclarer qu’une seule mutuelle à la Sécurité sociale
    Elle permet de bénéficier d’une couverture étendue et renforcéeLa télétransmission des données fonctionne donc uniquement pour la complémentaire principale
    Elle va limiter ou bien supprimer le reste à chargePour percevoir un remboursement de la deuxième mutuelle, des démarches administratives sont nécessaires
    Une surcomplémentaire santé peut venir renforcer une mutuelle obligatoire d’entrepriseL’indemnisation ne vous parvient pas aussi rapidement qu’avec la télétransmission
     Vous devez régler deux cotisations